Eric Bouvet

Sur tous les fronts depuis une trentaine d’années, Éric BOUVET est une figure mondiale du photoreportage. Reconnu par la profession (entre autres 5 fois lauréat du très renommé World Press, 2 fois gagnant du prestigieux Visa d’Or à Perpignan), collaborant avec les plus grands magazines (Stern, Newsweek, VSD, New York times, Paris-Match …), ancien membre de l’agence Gamma, il parcourt maintenant le monde en free lance avec toujours cette même soif : ramener des images pour nous révéler le monde.

eric-bouvet
Eric Bouvet
Tiananmen, la guerre du Golfe, la chute du mur de Berlin, la Tchétchénie, l’Afghanistan, la Lybie, et plus récemment, Tripoli ou la place Maïdan en Ukraine… il y était ! Et non seulement il y était, mais il en a de plus ramené des images à couper le souffle, montrant toute la volonté et l’énergie des personnes impliquées, dévoilant toutes leurs souffrances et leurs aspirations, révélant leurs failles et de fait toute leur humanité.
Cette humanité, tellement importante dans le travail d’Éric, il s’attache maintenant à la photographier autrement. Son terrain de jeu a récemment évolué des zones de conflit vers les univers décalés mais non moins passionnants des Rainbow Family ou du Festival Burning Man. Moins de conflit certes, mais toujours autant d’énergie, d’espérances et continuellement des images fortes.
Avec l’humain comme fil conducteur depuis tant d’années, il était naturel pour Éric d’élargir son champ d’action. Animateur de workshop passionné et passionnant, nous sommes certains qu’il saura, tant par ses images que par ses échanges avec le public séduire les visiteurs des prochaines Confrontations.

Copyright © 2014 – Eric Bouvet
http://ericbouvet.com

Les 10 questions Conf' à Eric Bouvet

 

1Qu’aimeriez-vous nous dire pour vous présenter en quelques mots ?
Aujourd’hui je suis fier d’être photographe, c’est une lutte de tous instants, une période difficile pour ce métier et je fais tout ce qu’il m’est possible pour aller encore plus en avant.
2Quel est votre parcours photographique ?
Je suis né en 1961, cela fait 33 ans que je travaille comme photographe. Les années 80 avec l’agence Gamma. Puis suis devenu indépendant jusqu’à aujourd’hui.
3Pour vous qu’est-ce qu’une bonne photo ?
Il y a de nombreuses raisons, et nous sommes tous différents, donc une multitude de regards, de questionnements. Aujourd’hui mes raisons ne sont pas les mêmes que celles d’il y a 5 ans et que dire de celles d’il y a 20 ans…
4Comment naissent vos photos (prise de vue, traitement, impression) ?
Une histoire, un sujet, un documentaire ne s’improvise pas. Il y a une grosse préparation en amont. La prise de vue ne représente qu’une infime partie du temps passé en préparations, en déplacements, en attentes…
5Qu’est-ce qui les inspire ?
Les idées, la culture, parfois la chance, mais surtout le travail.
6Quels sont les photographes que vous admirez ?
L’œil évolue, les inspirations de même. Chaque décennies m’apporte un nouveau regard et de ce fait le choix de mes pairs.
7Quelle photo aimeriez-vous réaliser ?
Toutes celles que je n’ai pas faites.
8Quels sont vos projets actuels ?
Plusieurs workshops en France et en Europe. Ainsi que des expositions France et Europe. Un gros projet en Nouvelle Zélande pour début 2015, mais il me faut trouver les fonds. Une bourse ? Un mécène ?
9Qu’avez-vous envie de nous montrer lors de la prochaine édition des Confrontations ?
Une exposition n’est jamais aisée. Tout dépend de l’emplacement, du métrage, du thème, de l’époque, etc..
Un « best of » est ce qu’il y a de plus difficile. Même si j’ai énormément d’images, le choix est forcément objectif…
10Pour terminer, que vous évoque l’expression « confrontations photographiques » ?
Etre confronté aux spectateurs ? Dans ce cas cela me semble une bonne démarche. c’est en les écoutant que je peux continuer d’évoluer. Mais c’est aussi en leur proposant mon travail qu’ils peuvent réfléchir à ce que seul j’ai pu voir, ma façon de témoigner, ma vision des hommes…