Philippe Isabey

« Entre brumes et états d’âme » - On aime découvrir la Franche Comté sous ses aspects mystérieux…

philippe-isabey

Copyright © 2014 – Philippe Isabey
http://instantsdelumiere.blog4ever.com

Les 3 questions Conf' à Philippe Isabey

 

1Pourriez-vous nous donner le plus de détails possible sur la genèse de ce portfolio ?
Ce portfolio est né d’une quête. Une quête « d’ordinaire extraordinaire ». Des paysages si familiers qu’ils en sont presque désuets mais qui, dans certaines conditions se parent d’une grande force émotionnelle. Les heures brumeuses sont à mon sens propices aux « errements de l’âme ».
Ainsi, plutôt que descriptive, c’est une vision subjective et évocatrice que je propose, une invitation à l’évasion et à l’introspection.
2 Qu’auriez-vous envie de dire au public des Conf’ pour présenter cette série ?
La Franche Comté est ma maison… mon jardin ! Et loin des montagnes qui jalonnent notre pays, à mille lieues des océans qui caressent nos rivages, je viens partager avec vous les paysages qui sont mon quotidien. Mon « ordinaire extraordinaire » comme j’aime à l’appeler. Ici, point de voyage fabuleux et exotique ! Juste ma campagne en toute intimité, au fil des saisons, surprise au cœur des brumes, dans ces instants suspendus où la poésie et l’onirisme prennent le pas sur la réalité…
Ainsi au-delà d’un voyage, c’est par une rencontre que je vous convie en toute humilité au fil de mes états d’âme.
3 Qu’auriez-vous envie de dire au public des Conf’ pour vous présenter ?
« Ce n’est pas la lumière qui manque à notre regard, c’est notre regard qui manque de lumière ». Cette citation du philosophe Gustave Thibon résume à mon sens tellement bien l’univers photographique que je m’évertue jour après jour à en faire mon leitmotiv. Tentant de regarder autrement et plus loin que ce qui nous est donné de voir…
Je suis membre du collectif « les tontons shooters », parrainé par Marc PAYGNARD (photographe de chez RAPHO).