Diane Chesnel

>© 2016 – Diane Chesnel


Diane Chesnel

« Escaliers Grèce » - On aime l’architecture des Cyclades dont elle fait des tableaux abstraits...

Diane Chesnel© 2016 – Diane Chesnel
Pierre Absensur© 2016 – Diane Chesnel

Les 10 questions Conf' à Diane Chesnel

1 Qu’aimeriez-vous nous dire pour vous présenter en quelques mots ?

J’ai été longtemps enseignante. Travailler avec des petits m’a permis, je crois, de continuer à m’émerveiller sur des petites choses à priori banales.
J’aime la peinture, la musique, la danse, la photographie, le cinéma…
Les arts sont un merveilleux facteur d’équilibre et d’enthousiasme même si parfois, on doute de ce que l’on fait. Pour moi, il est impossible de vivre sans créer. C’est aussi un fantastique moyen de communication entre les êtres.

2 Quel est votre parcours photographique ?

Je pratique la photographie depuis une dizaine d’année. Précédemment je faisais de la peinture. J’ai toujours un peu de mal à me dire photographe car je suis totalement autodidacte. J’apprends la photographie au hasard de ce que j’ai envie de réaliser. J’aime expérimenter des choses avec mon boitier.
J’ai beaucoup appris en regardant les photos des autres et en analysant pourquoi j’aimais telle ou telle photo.

3 Pour vous, qu’est qu’une bonne photo ?

Une bonne photo est une photo qui me surprend. Une photo que je n’ai jamais vue. Une photo créative où l’auteur a mis beaucoup de lui-même. Une photo qui s’inscrit dans une recherche. Une photo pour laquelle je ressens immédiatement un coup de cœur.

4 Comment naissent vos prises de vues ?

Je suis très souvent inspirée par des peintres que j’aime. C’est ce qui détermine le plus souvent mes choix de cadrage, de format et de réglages à la prise de vue. Je passe beaucoup de temps au post traitement… Là, je retrouve la joie du travail du peintre. J’adore cette deuxième interprétation créative du sujet photographié.
J’attache beaucoup d’importance à la qualité du tirage et au choix du papier.

5 Qu’est-ce qui les inspire ?

Ce qui inspire une photo c’est une émotion que l’on veut garder et transmettre. La manière de photographier est la marque de chaque photographe. Pour ma part, je suis avant tout inspirée par des peintres mais je peux aussi être inspirée par d’autres photographes ou cinéastes et directeurs de la photo.
Les peintres qui m’inspirent le plus sont William Turner, Auguste Macke, Georges Braque, Paul Cézanne, Nicolas De Staël, Mark Rothko.

6 Quels sont les photographes que vous admirez ?

Il y en a beaucoup qui ne sont pas forcément connus que je suis sur Internet et lorsqu’ils exposent.
Je n’ai pas une très grande connaissance de l’histoire de la photographie et des photographes. Les noms qui me viennent immédiatement à l’esprit sont André Kertèsz, Sebastiao Salgado, Willy Ronnis, Hans Sylvester… C’est avant tout le cinéma qui m’a fait aimer et découvrir la photographie et là je pense particulièrement à Yorgos Arvanitis (directeur de la photo de Theo Angelopoulos), Timo Salimen (directeur de la photo de Aki Kaurismäki)
Wim Wenders, Nuri Bilge Ceylan… la liste est longue…

7 Quelle photo aimeriez-vous réaliser ?

Une photo qui m’apporterait la même émotion qu’une toile de Edward Hopper de part son sujet, son cadrage que par l’association de ses couleurs qui me fascinent.

8 Quels sont vos projets actuels ?

Beaucoup d’idées en gestation… Rien de très abouti encore.
Celui qui me tient le plus à cœur tient à la Grèce, à l’errance d’Ulysse et à l’attente de Pénélope.

9 Qu’avez-vous envie de nous montrer lors de la prochaine édition des Confrontations ?

Un travail sur l’architecture cycladique qui me fascine depuis longtemps par sa simplicité et son abstraction. Cela m’a amusée de la mettre en scène dans une sorte de parcours initiatique.

10 Pour terminer qu’évoque pour vous l’expression « Confrontations photographiques» ?

C’est pour moi l’idée de rencontrer d’autres photographes, de découvrir d’autres manières d’aborder la photographie. Discuter, échanger, confronter des points de vue… tout ce qui permet de s’ouvrir au travail des autres et de s’enrichir.