Alexandre Deschaumes

© 2018 – Alexandre Deschaumes


Alexandre Deschaumes

On aime ? Qu’Alexandre nous fasse voyager par ses spectaculaires images de montagnes éthérées dans l’immense Esplanade du Lac à Divonne...

Retrouvez-le à l'Esplanade de Divonne le vendredi 28 septembre 2018 à 19h00 pour son vernissage.

Alexandre Deschaumes© 2018 – Alexandre Deschaumes
Alexandre Deschaumes© 2018 – Alexandre Deschaumes

Les 10 questions Conf' à Alexandre Deschaumes

1 Qu’aimeriez-vous nous dire pour vous présenter en quelques mots ?

Je suis photographe et musicien, toujours en quête d’atmosphères évocatrices à travers la nature sauvage.

2 Quel est votre parcours photographique ?

J’ai commencé à chercher les ambiances aux alentours de 2002, il y a 16 ans. En 2008 je commence à organiser des stages, d’abord autour de la maison dans la forêt et puis petit à petit en bivouac dans les montagnes, et enfin en trek en Islande, Patagonie …
2012 sort le film « La quête d’Inspiration » sur mon travail et en 2016 sort mon livre  » Voyage éthéré ».

3 Pour vous, qu’est qu’une bonne photo ?

Là où, au-delà des artifices et des habitudes techniques, une brèche « magique » se créé à travers laquelle peut circuler une émotion.

4 Comment naissent vos prises de vues ?

Prise de vue souvent au Live View avec loupe spéciale, 5Dmark IV, 5D SR. Traitement en deux phases sous Canon DPP et Adobe Photoshop CC.

5 Qu’est-ce qui les inspire ?

L’amour, le mystère, les énergies indicibles.
Le romantisme errant, la mélancolie, la rêverie.

6 Quels sont les photographes que vous admirez ?

Vincent Munier, Ansel Adams, Guy Tal, Nick Brandt
Mais aussi des peintres : Aivazovsky, Turner…

7 Quelle photo aimeriez-vous réaliser ?

Une photo représentant l’équilibre parfait entre la folie surréaliste qui nous emmène loin, et la sobriété naturelle réelle qui nous ancre profondément dans une sensation de  » vrai « .

8 Quels sont vos projets actuels ?

Guérir des blessures intérieures et me sortir d’une phase difficile. (début 2018)
Laisser les transformations se faire et voir ce qu’il en advient. Probablement des nouveaux voyages, un regard qui change et des projets qui iront avec.

9 Qu’avez-vous envie de nous montrer lors de la prochaine édition des Confrontations ?

Une sorte de voyage éthéré, et une certaine dualité. Entre puissance ténébreuse et douceur plus lumineuse.
Des paysages de montagne des alpes et de Patagonie, ainsi que la forêt.

10 Pour terminer qu’évoque pour vous l’expression « Confrontations photographiques» ?

Se confronter au réel, au travail des autres, aux univers différents.